🇺🇸 Un père blanc survit en état végétatif, le crâne enfoncé : son agresseur noir est libéré après 2 mois de prison

Steven Augustine se bat pour sa vie Ă  l’hĂ´pital, incapable de communiquer avec sa famille et ses amis après l’incident d’horreur Ă  New York. Le père de deux enfants est paralysĂ© avec un demi-crâne et le cerveau enfoncĂ© après une horrible attaque sur le chemin du retour Ă  la maison.

 

Steven Augustine, 32 ans, a été attaqué à New York par Charles Miles, emprisonné pour seulement deux mois et demi.

Miles a plaidĂ© coupable et aurait purgĂ© seulement 72 jours de sa peine de dix mois d’emprisonnement Ă  la prison du comtĂ© d’Ulster, selon les informations rapportĂ©es.

Pendant ce temps, Steven se bat Ă  l’hĂ´pital pour sa vie dans le New Jersey depuis l’incident de mai 2018 et aura besoin d’une autre intervention chirurgicale.

Il ne répond à rien, dit sa mère, le décrivant comme étant dans un état végétatif.

Le journal mirror.co.uk rapporte qu’on prĂ©tend Ă  la mère que le crâne enfoncĂ© de son fils n’est que le rĂ©sultat d’un simple coup de poing, ce qu’elle a du mal Ă  croire. En mĂŞme temps, on lui refuse le droit de voir la vidĂ©o de l’agression.

Le visage antipathique de l’agresseur

 

Yann Merkado

Liberté, remigration et occidentalisme. Port d'arme, natalité et féminisme blanc. Ma philosophie : Very Few Lives Matter Suivez-moi sur Telegram