Scandinaves décapitées au Maroc : « Elles n’étaient que 2, nous sommes des millions de victimes musulmanes »

Le chef d’une cellule djihadiste condamné en première instance à la peine de mort pour l’assassinat de deux touristes scandinaves au Maroc a réitéré ses aveux mercredi et dit regretter son acte tout en refusant de s’excuser auprès des familles des victimes.

« Je regrette, mais je ne présente pas mes excuses, elles n’étaient que deux, nous sommes des millions » de victimes musulmanes, a dit Abdessamad Ejjoud, 25 ans, devant la cour d’appel de Salé, près de Rabat. Louisa Vesterager Jespersen, une étudiante danoise de 24 ans, et son amie Maren Ueland, une Norvégienne de 28 ans, ont été sauvagement tuées fin 2018 alors qu’elles campaient sur un site isolé dans le Haut Atlas.

Le Figaro via fdesouche

Yann Merkado

Liberté, remigration et occidentalisme. Port d'arme, natalité et féminisme blanc. Ma philosophie : Very Few Lives Matter Suivez-moi sur Telegram