#Rotterdam đŸ‡łđŸ‡± Le parti musulman et les gauchistes trouvent qu’il y a trop de noms de rues d’hommes blancs

👉Visitez la boutique suavelos !👈

Plus de femmes et de minoritĂ©s : c’est le credo que s’est donnĂ© la ville de Rotterdam pour les noms de ses rues, jugĂ©s trop tournĂ©es vers les hommes blancs par certains partis politiques. La polĂ©mique n’a pas tardĂ©. (…)

Rotterdam choisira désormais plus de noms de rues exprimant la diversité

“Davantage de femmes et de couleurs sur les petits panneaux bleus. Rotterdam choisira dĂ©sormais plus de noms de rues exprimant la diversitĂ©â€, écrit le quotidien national Algemeen Dagblad, dont le siĂšge se trouve Ă  Rotterdam. “La rue Jan-Trucmuche, l’allĂ©e Hendrik-le-ÉniĂšme : des panneaux de rues aux noms d’hommes, surtout blancs, Rotterdam n’en manque pas”, ironise le journal. Soutenue par les partis Groenlinks (gauche verte), SP (gauche radicale), PvdA (sociaux-dĂ©mocrates) et Nida (parti musulman), Nadia Arsieni, Ă©lue du parti centriste D66, a proposĂ© de ne donner dĂ©sormais aux nouvelles rues que des noms de personnalitĂ©s fĂ©minines et issues de minoritĂ©s.

Source : Courrier International 

Yann Merkado

Liberté, remigration et occidentalisme. La misogynie mÚne à l'antiracisme et aux rectocÚles. Ma philosophie : Very Few Lives Matter