#Reinbek 🇩🇪 Les « réfugiés » ravagent les appartements fournis – dégâts : 540 000 euros

Schleswig-Holstein / Reinbek – À Reinbek, près de Hambourg, 50 appartements ont été aménagés pour les « réfugiés » et certains d’entre eux ont été complètement ravagés. Pour aider ceux qui ont besoin d’un toit, l’Arbeiterwohlfahrt (AWO) a été commandé et princier avec l’argent des impôts payé pour cela, bien qu’aucun contrat n’ait été conclu pour cela.

Dans les 50 appartements, les soi-disant « réfugiés » ont apparemment fait rage. Après inspection, tout est clair: un tiers est tellement endommagé qu’il doit être remis à neuf. Selon un rapport paru dans le Hamburger Abendblatt , les personnes qui y étaient hébergées sont entrées et ont perforé les portes, ont démantelé les cuisines modernes et ont détruit les toilettes.

Pour les soins des « réfugiés », la ville de Reinbek avait chargé l’Arbeiterwohlfahrt (AWO) de la région et les avait payés – sans contrat existant – à hauteur de 685 000 euros pour l’immigration d’immigrants. Cependant, c’est l’AWO qui n’a pas réussi à amener les clients de Merkel à une « manipulation soigneuse des appartements », indique-t-il dans le journal Abendblatt.

La fureur de la destruction aveugle des soi-disant « réfugiés » coûtera aux citoyens de la ville de Reinbek après une première estimation d’environ 540 000 euros. La municipalité ne renouvellera pas la coopération avec l’AWO expirant le 31 décembre 2018, mais s’occupera du logement des réfugiés lui-même à l’avenir. Cela aussi coûtera beaucoup d’argent au contribuable Reinbeker. En outre, trois postes à temps plein dans l’administration doivent être créés à cette fin. (SB)

Source

Yann Merkado

Liberté, remigration et occidentalisme. Port d'arme, natalité et féminisme blanc. Ma philosophie : Very Few Lives Matter Suivez-moi sur Telegram