🇾đŸ‡Ș Pour le premier ministre suĂ©dois, il n’y a aucun lien entre l’augmentation de la criminalitĂ© et l’immigration massive

Dimanche, Stefan Löfven (Premier ministre – Parti social-dĂ©mocrate) a Ă©tĂ© interviewĂ© sur les raisons de l’augmentation de la violence des gangs. Selon le Premier ministre, il n’y a pas de lien entre la forte immigration suĂ©doise et le crime.

Stefan Löfven a Ă©tĂ© interrogĂ© sur les raisons de l’augmentation de la violence des gangs et des meurtres par balle, mais n’a pas pu donner de rĂ©ponse claire. Il estime que la SuĂšde a connu un autre type de violence meurtriĂšre dans le passĂ©, qu’elle semble dĂ©sormais diffĂ©rente et reconnait que le gouvernement ne l’a « peut-ĂȘtre pas vu venir ».

« Nous n’avons pas vraiment Ă©tĂ© prĂ©parĂ©s. Nous n’avions pas ce genre de violence Ă  l’époque, mais maintenant nous l’avons et c’est pourquoi nous devons agir. Nous avons la volontĂ© de montrer que la sociĂ©tĂ© est toujours plus forte que le crime » a dĂ©clarĂ© Löfven.

Le prĂ©sentateur TV, Anders Holmberg, a fait remarquer que beaucoup voyaient un lien entre l’immigration de rĂ©fugiĂ©s en SuĂšde et la hausse de la criminalitĂ© liĂ©e aux gangs. Löfven a rĂ©pondu que la sĂ©grĂ©gation et le chĂŽmage peuvent toucher n’importe qui et ne dĂ©pendent pas de l’endroit oĂč vous ĂȘtes nĂ©.

« La sĂ©grĂ©gation est due Ă  un nombre d’emplois trop faible et Ă  un taux de chĂŽmage trop Ă©levĂ© dans ces rĂ©gions. [
] Si vous mettez des personnes nĂ©es en SuĂšde dans les mĂȘmes conditions, vous obtenez le mĂȘme rĂ©sultat. »

Anders Holmberg a demandĂ© si la suĂšde aurait connu la mĂȘme situation sans immigration.

« Si les Ă©carts Ă©conomiques, les injustices sociales avaient Ă©tĂ© les mĂȘmes, alors oui. C’est mon avis ferme. »

nyheteridag via fdesouche

Yann Merkado

Liberté, remigration et occidentalisme. Port d'arme, natalité et féminisme blanc. Ma philosophie : Very Few Lives Matter Suivez-moi sur Telegram