🇫🇷 Pour le confort des criminels en prison, des ordinateurs vont être installés dans toutes les cellules de France

Après les téléphones, les ordinateurs ? Toutes les cellules de France devraient bientôt être équipées d’un terminal numérique permettant aux détenus d’interagir avec l’administration pénitentiaire via ce futur Intranet des prisons.

« Il n’y aura bien évidemment aucun accès à l’Internet extérieur », précise-t-on au sein de l’administration. Mais cela permettra tout de même d’effectuer la plupart des demandes liées à la détention. Par exemple, les commandes de « cantine » – l’épicerie des détenus -, mais aussi de produits culturels. Les prisonniers pourront réserver des parloirs, comme, depuis l’extérieur, leurs familles. Celles-ci pourront également approvisionner à distance le pécule de leur proche incarcéré.

Des tests avec des tablettes Ă  Dijon, Meaux et Nantes

Le dispositif est déjà en phase de test depuis l’automne dernier à la maison d’arrêt de Dijon (Côte-d’Or), ainsi que dans les centres pénitentiaires de Meaux (Seine-et-Marne) et Nantes (Loire-Atlantique). (…)

Un budget global de 530 millions

D’ici à la fin de l’année, si l’expérimentation est positive, un appel d’offres sera lancé pour le déploiement, dans les trois ans, au sein des 50 144 cellules de France. « L’objectif c’est que 100 % des démarches administratives soient numérisées en 2022 », indique-t-on à l’administration pénitentiaire.

Côté financier, le projet devrait s’inscrire dans un budget global de 530 millions d’euros alloués à l’amélioration du numérique des prisons (…)

« Cette modernisation va dans le bon sens, même si elle aurait pu aller plus loin. Celui qui veut tricher arrive déjà à avoir un portable connecté en 4G, estime [Damien Pellen, premier secrétaire du syndicat national des directeurs pénitentiaires (SNDP)]. Mieux vaut un accès Internet encadré, afin de réduire la fracture numérique, à l’heure où toutes les démarches – logement, travail – liées à la réinsertion se font en ligne. » (…)

Le Parisien via fdesouche

Yann Merkado

Liberté, remigration et occidentalisme. Port d'arme, natalité et féminisme blanc. Ma philosophie : Very Few Lives Matter Suivez-moi sur Telegram