Peste bubonique dans le nord de la Chine : Pékin lance une alerte de niveau 3

Les autorités chinoises ont lancé une alerte de niveau 3 dans le nord du pays où un cas de peste bubonique a été enregistré par les autorités locales. Cette maladie, très mortelle si elle n’est pas soignée, se traite relativement bien de nos jours. Un cas suspect de peste bubonique a été repéré et enregistré dans un hôpital de la ville de Bayannur, située dans la région de Mongolie intérieure, dans le nord de la Chine, ont fait savoir les autorités sanitaires locales, le 5 juillet, dans un communiqué cité par l’agence de presse chinoise Xinhua.

Cette nouvelle intervient après la détection de deux cas similaires en Mongolie voisine. Selon la BBC, le patient en question (un berger) serait en quarantaine et dans un état stable. Il souffrirait de la forme bubonique de la peste, qui provoque un gonflement des ganglions lymphatiques. Néanmoins, elle est considérée comme la variante de la maladie la plus facile à traiter de nos jours. On ignore pour le moment comment ce berger a été infecté.

En accord avec Pékin, les autorités locales de Bayannur ont cependant émis le 5 juillet une alerte de niveau 3 pour contrer une possible propagation de épidémie dans la région, toujours d’après l’agence de presse. L’alerte entrée en vigueur immédiatement restera en place jusqu’à la fin 2020.  Les responsables locaux ont également expliqué enquêter sur un deuxième cas suspect, rapporte le Global Times. Il s’agirait d’un adolescent âgé de 15 ans, qui avait apparemment été en contact avec une marmotte chassée par un chien, assure le quotidien chinois dans un tweet. Les autorités ont exhorté la population à renforcer l’autoprotection. Une interdiction formelle de chasser et manger des animaux qui pourraient provoquer des infections de peste a également été décrétée.

Les autorités ont également incité le public à signaler les découvertes de marmottes malades ou mortes, les patients atteints de fièvre élevée pour des raisons inconnues ou ceux qui sont récemment décédés de morts subites.

rt.com

Yann Merkado

Liberté, remigration et occidentalisme. Port d'arme, natalité et féminisme blanc. Ma philosophie : Very Few Lives Matter Suivez-moi sur Telegram