#Paris 🇫🇷 Un gros cœur rouge moche à 650 000 € va illuminer l’immonde porte de Clignancourt

👉Visitez la boutique suavelos !👈

A l’initiative de Christophe Girard, adjoint à la Culture, l’artiste franco-portugaise Joana Vasconcelos déclare sa flamme à Paris à travers cette œuvre qui sera inaugurée jeudi pour… la Saint-Valentin !

Un gros cœur rouge installé, comme une enseigne lumineuse, sur un mât à 9 mètres de hauteur à la porte de Clignancourt (XVIIIe), c’est la surprise que Christophe Girard (PS), adjoint à la Culture d’Anne Hidalgo (PS), réserve aux Parisiens et à leurs voisins de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) pour la Saint-Valentin. Œuvre de l’artiste franco-portugaise Joana Vasconcelos, ce cœur composé de 3 800 azulejos peints à la main par des artisans portugais, tourne sur lui-même et s’allume et s’éteint au rythme des battements d’un cœur humain.

Cette sculpture appelée «Cœur de Paris », sera inaugurée à 18 h 30 ce jeudi 14 février, jour de la Saint-Valentin, par Christophe Girard et Eric Lejoindre (PS), maire du XVIIIe. Pour l’occasion, un bal est organisé au pied de l’œuvre. Au programme: accordéon, tango, valse, jazz… de 19 heures… jusqu’au bout de la nuit !

Christophe Girard qui se présente volontiers comme l’«adjoint à la Culture et à l’Amour », revendique le choix de Joana Vasconcelos à qui le musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg consacre une belle exposition jusqu’au 17 février. «Par ce cœur, observe l’élu, l’artiste a voulu exprimer son amour pour Paris. C’est un très bel hommage à la capitale, surtout dans une période de doute européen et de violences urbaines. Au-delà du geste esthétique, j’y vois un acte politique. Dans les quartiers populaires aussi, l’art ne laisse personne indifférent, provoque le débat et réveille le sens critique».

Source : Le Parisien

Yann Merkado

Liberté, remigration et occidentalisme. La misogynie mène à l'antiracisme et aux rectocèles. Ma philosophie : Very Few Lives Matter