🇫🇷 Nicolas HĂ©nin se plaint d’ĂŞtre dĂ©testĂ© après voulu rĂ©duire au silence le père de l’une des victimes du Bataclan

Le harceleur se plaint de harcèlement. « J’ai reçu près de 20.000 messages et les propos étaient d’une immense violence » témoigne Nicolas Hénin

Le 4 février dernier, j’ai déposé plainte contre X, cette fois pour « menaces de mort », « menaces de commettre un crime » et « cyberharcèlement en meute ». Les faits ont démarré le 31 janvier, après un tweet posté par Patrick Jardin – le père d’une victime de l’attentat du Bataclan – dans lequel il appelait à tuer tous les djihadistes français et « aussi leurs enfants ». J’avais simplement appelé à signaler ces propos. J’ai pris la route le lendemain pour un week-end en famille et je n’ai pas voulu consulter Twitter pour ne pas bousiller ce moment avec mes proches.

Je ne m’attendais pas du tout à ce que ça prenne de telles proportions. L’ampleur était colossale, j’ai reçu près de 20.000 messages et les propos tenus étaient d’une immense violence. Un tiers des tweets me traitaient de « collabo », les autres étaient insultants ou menaçants. Parmi les injures, beaucoup avaient un caractère sexuel.

Source : 20 Minutes

Yann Merkado

Liberté, remigration et occidentalisme. Port d'arme, natalité et féminisme blanc. Ma philosophie : Very Few Lives Matter Suivez-moi sur Telegram