#Mexique 🌎 9 femmes et enfants mormons tués dans une embuscade : la famille avait dû fuir la persécution des polygames aux USA

Un massacre. Au moins trois femmes et six enfants d’une communautĂ© mormone amĂ©ricaine Ă©tablie dans le nord du Mexique ont Ă©tĂ© assassinĂ©s lors d’une embuscade, a annoncĂ© lundi 4 novembre un parent des victimes. Ils ont Ă©tĂ© probablement victimes des gangs criminels qui sĂ©vissent dans la rĂ©gion. « C’est un massacre », a dĂ©clarĂ©, très choquĂ©, Julian Lebaron Ă  Radio Formula. Selon cet activiste anti-criminalitĂ©, les corps criblĂ©s de balles de sa cousine et de ses quatre enfants ont d’abord Ă©tĂ© retrouvĂ©s Ă  bord de leur camionnette calcinĂ©e, dans une rĂ©gion proche de la frontière amĂ©ricaine.

« Ma cousine Rhonita allait chercher son Ă©poux Ă  l’aĂ©roport de Phoenix (États-Unis). Ils leur ont tendu une embuscade, ils ont ouvert le feu sur la camionnette et ils l’ont brĂ»lĂ©e avec ses quatre enfants. C’est un massacre », a affirmĂ© Julian Lebaron. Les assaillants ont sĂ©questrĂ© deux autres vĂ©hicules qui accompagnaient le premier, et quelques heures plus tard, ils ont Ă©tĂ© retrouvĂ©s avec les corps sans vie de deux autres femmes et deux autres enfants, un garçon et une fille âgĂ©s d’une dizaine d’annĂ©es. Entre cinq et six autres enfants, dont un a Ă©tĂ© blessĂ© par balle, ont rĂ©ussi Ă  s’Ă©chapper et Ă  rentrer chez eux Ă  pied, et une fillette Ă©tait portĂ©e disparue après avoir couru dans les bois pour se cacher, a prĂ©cisĂ© Julian Lebaron.

Zone de guerre

InterrogĂ© sur les auteurs et les motivations de cette attaque sanglante, Julian Lebaron a soulignĂ© que la rĂ©gion de l’embuscade Ă©tait une « zone de guerre » oĂą sĂ©vissent narcotrafiquants et bandits en tout genre. Les victimes « ont peut-ĂŞtre Ă©tĂ© prises dans des tirs croisĂ©s ou ciblĂ©es par erreur, nous ne savons pas », a dĂ©clarĂ© Julian Lebaron, tout en soulignant que la communautĂ© mormone de cette rĂ©gion avait Ă©tĂ© rĂ©cemment la cible de menaces. Le frère de Julian Lebaron, Benjamin Lebaron, qui avait fondĂ© un collectif de dĂ©fense contre la criminalitĂ© baptisĂ© SOS Chihuahua, avait lui-mĂŞme Ă©tĂ© assassinĂ© en 2009.

Le procureur de Chihuahua, Cesar Augusto Peniche, a indiquĂ© pour sa part que le nombre de victimes restait « confus », en raison de la difficultĂ© d’accès Ă  la zone, montagneuse et boisĂ©e. L’attaque a eu lieu Ă  Rancho de la Mora, Ă  la limite entre les États de Chihuahua et de Sonora, près de la frontière avec les États-Unis. Des images montrant les prĂ©sumĂ©es victimes de l’attaque ont Ă©tĂ© partagĂ©es sur les rĂ©seaux sociaux, mais le gouvernement fĂ©dĂ©ral n’a pour le moment pas rĂ©agi, en dĂ©pit des appels de Julian Lebaron Ă  l’envoi d’hĂ©licoptères pour localiser les victimes et secourir d’Ă©ventuels blessĂ©s.

Selon la presse mexicaine, la famille Lebaron a demandĂ© l’aide de l’ambassade amĂ©ricaine. La communautĂ© affectĂ©e est composĂ©e de descendants de mormons ayant fui les États-Unis au XIXe siècle pour Ă©chapper Ă  la rĂ©pression de la polygamie, pratiquĂ©e au sein de leur religion. De nombreux mormons du Mexique jouissent de la double nationalitĂ© mexicaine et amĂ©ricaine.

Donald Trump propose l’aide des États-Unis

Donald Trump a rĂ©agi sur Twitter, affirmant qu’« une famille merveilleuse et des amis de l’Utah ont Ă©tĂ© coincĂ©s entre deux cartels de drogue qui s’Ă©changeaient des tirs ». « RĂ©sultat, plusieurs bons AmĂ©ricains ont Ă©tĂ© tuĂ©s, notamment de jeunes enfants, et certains ont disparu », ajoute-t-il. Le prĂ©sident amĂ©ricain propose au Mexique l’aide des États-Unis pour « se dĂ©barrasser de ces monstres », affirmant que le pays fera « un travail rapide et efficace ». « Le nouveau prĂ©sident du Mexique en a fait un enjeu important, mais les cartels sont tellement importants et puissants que, parfois, on a besoin d’une armĂ©e pour battre une armĂ©e », conclut Donald Trump.

Lire l’article en entier sur Le Point

 

Le saviez-vous ?

  • L’Ă©glise mormone a un patrimoine estimĂ© Ă  plus de 30 milliards de dollars.
  • L’Ă©glise mormone a un revenu annuel de 4 Ă  6 milliards de dollars, soit environ 16 fois les revenus du Vatican.
  • Jusqu’en 1978, l’Ă©glise mormone refusait aux noirs de devenir prĂŞtres, entre autres mesures discriminantes.
  • Le 2e prĂ©sident de l’Ă©glise mormone, Brigham Young, dĂ©clarait que l’homme blanc s’unissant Ă  une femme noire encourt le châtiment divin de mort immĂ©diate.

 

Yann Merkado

Liberté, remigration et occidentalisme. Port d'arme, natalité et féminisme blanc. Ma philosophie : Very Few Lives Matter Suivez-moi sur Telegram