🇫🇷 Marine Le Pen prétend ne “pas connaître” la théorie du “Grand Remplacement” qu’elle rejetait en 2014

👉Rejoignez les Suavéliens de votre région sur le forum Oppidum👈

S’embrouiller dans ses soumissions. Marine Le Pen est catégorique, et pourtant… La présidente du Rassemblement national a affirmé, dimanche 17 mars, qu’elle ne “connaissait pas” la théorie du “grand remplacement”, citée par le terroriste d’extrême droite de Christchurch, en Nouvelle-Zélande. Interrogée sur France 3, elle a ajouté n’avoir “jamais utilisé ce terme-là”.

Pourtant, en 2011, celle qui était alors présidente du Front national avait déjà évoqué, en des termes proches, cette théorie de l’écrivain Renaud Camus, comme le note sur Twitter le journaliste Paul Aveline.

Si l’expression “grand remplacement” n’est pas directement utilisée par Marine Le Pen dans cette déclaration de 2011, elle le sera trois ans plus tard, dans une interview accordée au JDD en novembre 2014. La leader du FN de l’époque est une nouvelle fois interrogée sur cette théorie et elle s’en démarque, preuve, s’il en est, qu’elle la connaît. “Le concept de ‘grand remplacement’ suppose un plan établi. Je ne participe pas de cette vision complotiste”, explique ainsi la patronne du FN de l’époque. “Je pense de manière plus pragmatique que l’immigration est utilisée depuis trente ans par les grands milieux financiers pour peser à la baisse sur les salaires, avec une grande efficacité si j’en crois les derniers chiffres”, poursuit-elle.

Source : France TV info

Yann Merkado

Liberté, remigration et occidentalisme. Dénonce la haine endémique des blancs et des femmes. Censuré de youtube en 3h, je diffuserai mes vidéos sur mon blog !