#MantesLaJolie đŸ‡«đŸ‡· Des lycĂ©ens de la diversitĂ© calmĂ©s et alignĂ©s par la police : la Fondation AbbĂ© Pierre s’indigne

👉Rejoignez les SuavĂ©liens de votre rĂ©gion sur le forum Oppidum👈

Une vidéo de ces interpellations menées dans cette ville des Yvelines a été trÚs largement relayée et commentée sur les réseaux sociaux.

Une vidĂ©o qui anĂ©antit complĂštement le mythe de la racaille surhumaine forgĂ© par les militants de l’impuissance dans la droite molle et chez E&R : “on est des enfants m’sieur l’agent, oubliez pas 😱 vous allez pas tirer ?” J’ai hĂąte qu’ils fassent des vidĂ©os en banlieue avec des membres de la diversitĂ© plus ĂągĂ©s. Avant cette vidĂ©o, les militants de l’impuissance nous faisaient croire que les lycĂ©ens noirabes Ă©taient plus forts que la police et que jamais cette scĂšne ne pouvait se passer.

À genoux, mains sur la tĂȘte ou dans le dos, des dizaines de jeunes entourĂ©s par les policiers armĂ©s. Ces images, trĂšs largement partagĂ©es et commentĂ©es sur les rĂ©seaux sociaux, ont Ă©tĂ© tournĂ©es ce jeudi Ă  Mantes-la-Jolie. Dans cette ville des Yvelines, 153 personnes, dont le plus jeune a 12 ans, ont Ă©tĂ© interpellĂ©es pour « participation Ă  un attroupement armĂ© » aprĂšs de nouveaux incidents Ă  proximitĂ© du lycĂ©e Saint-ExupĂ©ry.

« Des instructions ont effectivement Ă©tĂ© donnĂ©es pour procĂ©der Ă  des interpellations. J’ai dĂ©cidĂ© de faire procĂ©der Ă  ces arrestations pour montrer la dĂ©termination des services de l’Etat », a dĂ©clarĂ© au Parisien le prĂ©fet des Yvelines, évoquant des « violences inadmissibles ». Selon une source policiĂšre, 37 des personnes interpellĂ©es, la plupart encagoulĂ©es, Ă  Mantes-la-Jolie portaient des bĂątons, des battes de base-ball ou des conteneurs de gaz lacrymogĂšne. « L’interpellation d’un nombre aussi important d’individus a nĂ©cessitĂ© de prendre des mesures de sĂ©curitĂ© complĂ©mentaires », ajoute cette mĂȘme source.

« Voilà une classe qui se tient sage ! »

L’une des vidĂ©os de la scĂšne, filmĂ©e dans le jardin d’un pavillon juste Ă  cĂŽtĂ© de l’Agora, la maison des associations situĂ©e en face du lycĂ©e Saint-ExupĂ©ry, a particuliĂšrement fait rĂ©agir. « VoilĂ  une classe qui se tient sage ! », peut-on entendre, un commentaire qui pourrait ĂȘtre celui d’un membre des forces de l’ordre.

« Il faut dire les choses posĂ©ment mais fermement : ce qui s’est passĂ© avec les lycĂ©ens de Mantes-la-Jolie [
] est simplement intolĂ©rable », s’est indigné l’ancienne ministre Ă©colo CĂ©cile Duflot. « On attend la rĂ©action de Christophe Castaner pour prendre aussi des mesures face Ă  cette violence inacceptable et humiliante », a tweetĂ© Éric Coquerel, le dĂ©putĂ© LFI de Seine-Saint-Denis. « Mais vous ĂȘtes fous ? On ne traite pas des mĂŽmes ainsi !
. s’est Ă©mue la fondation abbĂ© Pierre. Calmons-nous, ce pays ne peut pas sombrer vers davantage de violences encore. »

L’association des parents d’élĂšves FCPE a Ă©galement rĂ©agi sur twitter : « Comment une RĂ©publique qui met sa jeunesse Ă  genoux peut-elle lui demander de faire preuve de responsabilitĂ© ? », interroge-t-elle.

Lire la suite sur Le Parisien

Yann Merkado

Liberté, remigration et occidentalisme. Dénonce la haine endémique des blancs et des femmes. Censuré de youtube en 3h, je diffuserai mes vidéos sur mon blog !