#Mali 🌍 Un soldat français tuĂ© dans une attaque Ă  la bombe revendiquĂ©e par l’État islamique

Le groupe Etat islamique a revendiquĂ© ce samedi soir l’attaque Ă  la bombe au Mali, qui a tuĂ© un militaire français.

(
) «Les soldats du califat ont pris pour cible un convoi de vĂ©hicules des forces françaises (
) prĂšs d’Indelimane, dans la rĂ©gion de MĂ©naka, en dĂ©clenchant un engin explosif», indique l’Etat islamique dans un second communiquĂ© signĂ© «Province Afrique de l’Ouest», publiĂ© sur ses chaĂźnes Telegram.

(
) Le Figaro


Un soldat français est mort, ce samedi 2 novembre, au Mali, a annoncĂ© la prĂ©sidence de la RĂ©publique dans un communiquĂ©. Le brigadier Ronan Pointeau, du 1er rĂ©giment de spahis de Valence, est dĂ©cĂ©dĂ© dans la matinĂ©e aprĂšs le dĂ©clenchement d’un engin explosif improvisĂ© au passage de son vĂ©hicule blindĂ©.

Emmanuel Macron, qui a adressĂ© ses «condolĂ©ances attristĂ©es» Ă  sa famille et Ă  ses proches, les assurant de «la pleine solidaritĂ© de la Nation», «salue le sacrifice de ce militaire français tuĂ© dans l’accomplissement de sa mission» et «rĂ©affirme que sa dĂ©termination reste intacte dans le combat pour ramener la paix au Sahel». Ronan Pointeau avait 24 ans. Il Ă©tait originaire de Castres dans le Tarn. Il Ă©tait cĂ©libataire et n’avait pas d’enfant. [
]

Le Figaro via fdesouche

Yann Merkado

Liberté, remigration et occidentalisme. Port d'arme, natalité et féminisme blanc. Ma philosophie : Very Few Lives Matter Suivez-moi sur Telegram