🇼đŸ‡č Luigi Di Maio veut que Matteo Salvini accĂ©lĂšre la remigration

👉Visitez la boutique suavelos !👈

Luigi Di Maio s’est dit samedi « trĂšs déçu » par le projet de dĂ©cret de Matteo Salvini, car il ne prĂ©voit rien pour accĂ©lĂ©rer l’expulsion des migrants en situation irrĂ©guliĂšre. Un problĂšme dĂ©sormais plus important Ă  prĂ©sent que les ports sont fermĂ©s.

Pas assez fermĂ©s sans doute pour le ministre Salvini. ConformĂ©ment Ă  la lĂ©gislation internationale en effet, la justice et les autoritĂ©s maritimes italiennes permettent encore Ă  des migrants d’accoster dans le pays dont les ports sont sĂ»rs.

Et dans son projet lĂ©gislatif, le patron de la Ligue avançant des questions de sĂ©curitĂ© Ă©tend les compĂ©tences de son ministĂšre de l’IntĂ©rieur, qui pourra dĂ©sormais interdire lui-mĂȘme l’entrĂ©e d’un bateau dans les eaux territoriales.

Son texte prĂ©voit en outre de faire payer une amende de 3 500 Ă  5 500 euros pour chaque migrant conduit dans un port italien par un navire qui n’aurait pas respectĂ© les consignes de la coordination des secours. Or cette coordination est le plus souvent confiĂ©e Ă  la Libye, pays en guerre.

À peine arrivĂ© Ă  Lampedusa, jeudi, le Mare Ionio, le navire affrĂ©tĂ© par le collectif d’associations Mediterranea, a Ă©tĂ© placĂ© sous sĂ©questre et son commandant accusĂ© d’aide Ă  l’immigration illĂ©gale. Mais le procureur d’Agrigente a fait savoir qu’il s’agissait d’une initiative policiĂšre et que l’Ă©quipage ne faisait pas l’objet d’une enquĂȘte judiciaire.

Source : rfi.fr

Yann Merkado

Liberté, remigration et occidentalisme. La misogynie mÚne à l'antiracisme et aux rectocÚles. Ma philosophie : Very Few Lives Matter