🇬🇧 L’Ă©pouse du chef d’Al-QaĂŻda gagne son procès pour atteinte aux droits humains après avoir affirmĂ© que la police britannique avait violĂ© sa vie privĂ©e

Les juges europĂ©ens ont statuĂ©, a estimĂ© la femme d’un des principaux recruteurs d’Al-QaĂŻda en Europe, atteinte Ă  ses droits humains après avoir Ă©tĂ© arrĂŞtĂ©e, interrogĂ©e et dĂ©tenue sans soupçon raisonnable, ont dĂ©clarĂ© les juges europĂ©ens.

Sylvie Beghal, 49 ans, mère de trois enfants, rentrait Ă  Leicester après avoir rendu visite Ă  son mari, Djamel Beghal, dans une prison française quand elle a Ă©tĂ© arrĂŞtĂ©e Ă  l’aĂ©roport d’East Midlands en 2011. Elle a affirmĂ© que les mesures prises par la police violaient son droit Ă  la vie privĂ©e et Ă  la vie de famille.

Ses demandes ont Ă©tĂ© rejetĂ©es par les hautes et hautes juridictions du Royaume-Uni, mais la Cour europĂ©enne des droits de l’homme s’est dĂ©sormais prononcĂ©e en sa faveur. Les juges de l’UE ont demandĂ© au gouvernement de couvrir sa facture lĂ©gale de 21 531 ÂŁ. Le Home Office britannique a dĂ©clarĂ© qu’il contesterait la dĂ©cision.

À la suite de cet incident, Sylvie Beghal a été accusée d’avoir omis d’aider les policiers, infraction prévue à l’annexe 7 de la loi de 2000 sur le terrorisme.

Son mari Djamel, d’origine algĂ©rienne, s’est installĂ© en France en 1987. Le couple s’est mariĂ© en 1990 avant de s’installer Ă  Leicester, en Angleterre, sept ans plus tard.

Il se rendait régulièrement à Londres et se serait radicalisé à la mosquée Finsbury Park sous l’influence des terroristes maintenant reconnus coupables, Abu Hamza et Abu Qatada.

Il est soupçonnĂ© de se rendre en Afghanistan pour recevoir l’ordre d’Oussama Ben Laden de mener des attaques terroristes contre les intĂ©rĂŞts amĂ©ricains en France.

Beghal a Ă©tĂ© banni du Royaume-Uni en 2009 après avoir Ă©tĂ© emprisonnĂ© en France pour avoir projetĂ© de faire sauter l’ambassade amĂ©ricaine Ă  Paris.

En prison, il aurait radicalisĂ© le tristement cĂ©lèbre assassin de Charlie Hebdo, Cherif Kouachi, l’un des deux frères qui ont tuĂ© 12 personnes lors d’une attaque Ă  main armĂ©e dans les locaux du magazine Ă  Paris en janvier 2015.

Source : VoE

Yann Merkado

Liberté, remigration et occidentalisme. Port d'arme, natalité et féminisme blanc. Ma philosophie : Very Few Lives Matter Suivez-moi sur Telegram