Le pape appelle à promouvoir une « mission commune de paix » avec l’islam dans les écoles catholiques

Le pape François a lancé un appel à la réforme dans «la manière dont la théologie est enseignée dans les écoles catholiques, affirmant que les étudiants doivent en apprendre davantage sur le dialogue avec le judaïsme et l’islam» et établir «la relation entre catholiques et musulmans en tant que frères, avec une mission commune de promouvoir la paix. ”

Le christianisme comprend déjà l’Ancien Testament (judaïsme) et le Nouveau Testament. Dans la tradition chrétienne, le Messie est déjà réputé être juif «de la Maison de David», donc un dialogue accru avec le judaïsme favorise une compréhension plus profonde des racines du christianisme. Au-delà, accroître le dialogue avec n’importe quel groupe confessionnel est une bonne chose, une fois qu’il est basé sur des valeurs et une vérité mutuelles.

L’islam est très différent. Il enseigne que «les animaux les plus vils aux yeux d’Allah sont ceux qui ont mécru» (Coran 8:55) et, à cause de cette doctrine, une loyauté totale à l’islam et le reniement des incroyants sont fondamentaux. L’unité de Dieu (Tawhid) et la suprématie de la charia sont également fondatrices. Dans l’Islam, les vrais musulmans doivent totalement et totalement rejeter les incroyants et les pratiques non islamiques. En outre, la doctrine islamique divise le monde en deux: la Maison de la guerre et la Maison de l’islam, où les croyants musulmans ont le devoir de soumettre la Maison de la guerre. et menez le djihad contre elle jusqu’à ce qu’elle devienne la Maison de l’Islam. Si de telles croyances n’étaient pas abondamment manifestées aujourd’hui, il n’y aurait pas de problème, mais il ne se passera pas un jour sans nouvelles de l’abus et de la persécution de la suprématie islamique, conformément à la doctrine écrite visant à soumettre et à faire avancer l’Islam.

Le pape insiste pour que les étudiants catholiques apprennent le mensonge selon lequel l’islam normatif est une religion de paix. Il s’ensuit que quiconque désapprouverait ce mensonge serait jugé «intolérant», opposé au dialogue et au pluralisme. C’est l’islam qui est intolérant, suprématiste et résistant à la diversité. Si le pape est sincère en matière de dialogue, il devrait inviter les États et les écoles islamiques (à commencer par l’Université Al Azhar au Caire) à établir et à prêcher un statut égal à tous les incroyants, que ce soit pour les femmes, les homosexuels, etc. Les incroyants comme les chrétiens, les juifs, les hindous, les bouddhistes, etc.

Lire la suite sur jihadwatch.org

Yann Merkado

Liberté, remigration et occidentalisme. Port d'arme, natalité et féminisme blanc. Ma philosophie : Very Few Lives Matter Suivez-moi sur Telegram