đŸ‡«đŸ‡· Faux numĂ©ros de SĂ©cu : une fraude Ă©valuĂ©e entre 117 et 139 millions d’euros

La fraude associĂ©e Ă  des « faux numĂ©ros de sĂ©curitĂ© sociale » attribuĂ©s Ă  des personnes nĂ©es Ă  l’étranger reprĂ©senterait entre 117 et 138,6 millions d’euros, selon une estimation publiĂ©e par la commission des Affaires sociales du SĂ©nat, loin des « milliards » qui ont pu ĂȘtre lancĂ©s dans le dĂ©bat public. La fraude Ă  l’immatriculation repose sur une usurpation d’identitĂ© et la prĂ©sentation de faux documents.

Le rapporteur gĂ©nĂ©ral de la commission des Affaires sociales, Jean-Marie Vanlerenberghe (centriste), qui a publiĂ© en juin un rapport sur le sujet, « a obtenu de nouvelles donnĂ©es permettant de mieux en mesurer l’ampleur », a indiquĂ© la commission lundi dans un communiquĂ©. De nouveaux travaux ont ainsi Ă©tĂ© rĂ©alisĂ©s conjointement par la direction centrale de la police aux frontiĂšres (DCPAF) et le service administratif national d’immatriculation des assurĂ©s (Sandia), en charge de l’immatriculation des personnes nĂ©es hors de France. [
]

Sud Ouest via fdesouche

Yann Merkado

Liberté, remigration et occidentalisme. Port d'arme, natalité et féminisme blanc. Ma philosophie : Very Few Lives Matter Suivez-moi sur Telegram