Emmanuel Macron s’attaque à la Turquie en décrétant une journée du génocide arménien en France qui fit 1,5 million de morts

Les relations entre les deux pays se maintiennent tant bien que mal, et viennent en tout cas de subir un nouveau coup de froid. La présidence turque a fait savoir ce mercredi matin qu’elle condamnait fermement la décision d’Emmanuel Macron, tout en lui lançant une pique au passage. « M. Macron, qui doit faire face à des controverses politiques dans son propre pays, a déclaré un porte-parole, sauve la mise en transformant des événements historiques en argument politique ».

Le génocide a emporté au moins 1,5 million d’Arméniens, massacrés systématiquement par les troupes ottomanes (ndlr : assistés par les Kurdes) au début de la Première Guerre mondiale. Le pouvoir turc a toujours refusé d’employer le terme « génocide », préférant parler de « guerre civile ».

Source : Euronews

Yann Merkado

Liberté, remigration et occidentalisme. Port d'arme, natalité et féminisme blanc. Ma philosophie : Very Few Lives Matter Suivez-moi sur Telegram