🇩🇪 Des criminologues mettent en garde : la culture chrĂ©tienne de l’accueil est terminĂ©e, les gens se concentrent sur la rĂ©sistance et l’identitĂ© nationale

Deux professeurs ont mis en garde pour l’avenir alors que de plus en plus d’Allemands se “radicalisent” et que la culture de bienvenue est rĂ©volue.

Une culture chrĂ©tienne de l’accueil rĂ©volue

Les professeurs ont fait leur déclaration après les attaques de véhicules perpétrées contre des migrants à Bottrop et à Essen le jour du Nouvel An par un citoyen allemand xénophobe.

Le professeur de criminologie Hans-Dieter Schwind a averti que « la culture de bienvenue en Allemagne est terminĂ©e ». Selon Schwind, l’attaque, qui a blessĂ© huit personnes, peut ĂŞtre «liĂ©e» au fait que les Allemands voient de plus en plus la migration comme une menace.

«Les gens bouillonnent, et soudain il y a une Ă©pidĂ©mie. C’est un dĂ©veloppement dangereux », dit le criminologue.

Schwind lui-mĂŞme s’attendait Ă  une telle affaire beaucoup plus tĂ´t. Les promenades en amok comme Ă  Bottrop et les attaques contre les abris de rĂ©fugiĂ©s de ces derniers mois ne sont que la face Ă©mergĂ©e d’un dĂ©veloppement plus gĂ©nĂ©ral et il craint que cela ne se reproduise.

Les centristes blancs de plus en plus radicalisés

Le professeur Andreas Zick, chercheur dans le domaine des conflits et de la violence, a dĂ©clarĂ© que les gens du milieu de la sociĂ©tĂ© Ă©taient de plus en plus radicalisĂ©s. Des gens qui auparavant n’avaient aucun lien avec l’idĂ©ologie extrĂ©miste de droite.

Le coupable avait certainement été sur Internet avant son tour amok et avait été infecté par un mouvement qui pensait que le pays était aliéné et que la politique prouvait une perte de contrôle.

«Il y a une humeur croissante dans la population qui parle d’identitĂ© nationale, de rĂ©sistance et de contrĂ´le que vous devez reprendre en main. Cette autonomisation des citoyens m’inquiète beaucoup », dit-il.

Source : VoE

Yann Merkado

Liberté, remigration et occidentalisme. Port d'arme, natalité et féminisme blanc. Ma philosophie : Very Few Lives Matter Suivez-moi sur Telegram