🌍 De nouveau chassés, les éléphants du Botswana victimes du changement de président

L’excentrique Ian Khama, ancien chef de l’Etat de ce pays d’Afrique australe, avait interdit la chasse aux pachydermes en 2014. Son successeur est revenu sur cette mesure, relançant le braconnage.

Depuis qu’il a quitté le pouvoir dans les règles, sans toucher à la Constitution ni faire élire un homme de paille – il s’en mord les doigts aujourd’hui –, l’ancien président du Botswana, Ian Khama, enrage. En mars 2018, comme le veut une tradition instaurée par ses prédécesseurs, il a démissionné à l’approche de la fin de son second mandat de cinq ans à la tête du pays au profit du numéro deux de son parti, Mokgweetsi Masisi.

Lire la suite sur Le Monde

Yann Merkado

Liberté, remigration et occidentalisme. Port d'arme, natalité et féminisme blanc. Ma philosophie : Very Few Lives Matter Suivez-moi sur Telegram