#Courbevoie 🇫🇷 Le Pakistanais qui a Ă©gorgĂ© son professeur avoue son motif islamiste : la “Justice” refuse d’y voir du terrorisme

Mise à jour : L’ancien étudiant du pôle universitaire privé Léonard-de-Vinci « reconnaît qu’il a tué son enseignant de plusieurs coups de couteau », a-t-elle dit. Il en voulait à ce professeur d’anglais de 66 ans, de nationalité irlandaise, d’avoir « fait un dessin qu’il aurait diffusé en cours en 2016 » et qu’il avait considéré comme « insultant pour le Prophète ». Mais « rien ne permet d’accréditer » sa version car « personne ne se souvient d’un tel incident », a précisé la magistrate. (Source : ouest-france.fr)

La victime, un professeur d’anglais du pôle Leonard-de-Vinci, a été agressée devant l’établissement des Hauts-de-Seine. L’agresseur en avait été exclu en 2017 après n’être pas parvenu à valider une année.

Un enseignant du pôle universitaire Léonard-de-Vinci, à Courbevoie (Hauts-de-Seine), est décédé ce mercredi après avoir été agressé par un ancien élève devant l’établissement.

La victime, John, un professeur d’anglais de 66 ans, a reçu plusieurs coups de couteau, notamment à la gorge. Il a été assailli peu avant midi, alors qu’il sortant de l’établissement pour prendre sa pause déjeuner.

Un enseignant a été poignardé à mort par un ancien étudiant ce mercredi devant le pôle universitaire Léonard de Vinci à Courbevoie./LP/D.L.

Enseignant depuis 20 ans à Léonard-de-Vinci, ce sexagénaire d’origine irlandaise était « apprécié de tous » d’après la direction de la faculté privée.

L’agresseur, âgé de 37 ans et de nationalité pakistanaise, a été interpellé. Admis au pôle universitaire en 2016, il s’était vu refuser la validation de son année scolaire et avait été exclu de l’établissement en août 2017.

La police judiciaire des Hauts-de-Seine est saisie de l’enquête.

Source

Yann Merkado

Liberté, remigration et occidentalisme. Port d'arme, natalité et féminisme blanc. Ma philosophie : Very Few Lives Matter Suivez-moi sur Telegram