#Bagneux 🇫🇷 À peine installé, le réseau de vidéosurveillance détruit par la racaille en même temps que la fibre optique

Des dégradations ont été commises la semaine dernière au mail des Cuverons pour empêcher l’installation des futures caméras. Mais la municipalité (PCF) persiste et assure qu’elle est « déterminée » à rendre le système opérationnel au plus vite.

Cameras non grata ? À Bagneux (Hauts-de-Seine), la mise en place du futur système de vidéosurveillance ne semble pas être du goût de tous les habitants du mail des Cuverons, dans le sud de la ville. Dans la nuit du 1er au 2 octobre dernier, un ou plusieurs individus se sont attaqués aux réseaux souterrains situés sous les mats censés accueillir les futures caméras.

De quoi faire réagir la municipalité (PCF), qui vient d’envoyer un courrier aux habitants pour faire savoir qu’elle « ne cédera pas à cette tentative d’intimidation ». « Si nous installons la vidéoprotection, c’est pour assurer la tranquillité et la sécurité des familles », insiste la maire communiste de Bagneux, Marie-Hélène Amiable.

La ville veut rendre le système opérationnel «au plus vite»

La ville a porté plainte contre ces dégradations, qui ont également touché des réseaux de fibre optique. « Mais c’est clairement le système de vidéoprotection qui était ciblé, explique l’édile. C’était une opération bien organisée. » Mais la maire assure que la ville est « déterminée » à mener les réparations « au plus vite » pour rendre le système opérationnel.

Source : Le Parisien

Yann Merkado

Liberté, remigration et occidentalisme. Port d'arme, natalité et féminisme blanc. Ma philosophie : Very Few Lives Matter Suivez-moi sur Telegram