Au Maroc, 50 000 enfants sont abandonnés chaque année et au moins 24 bébés sont jetés à la poubelle chaque jour

La société traditionnelle maghrébine, fameux rempart contre la décadence occidentale. S’exprimant lors de la réunion annuelle organisée par l’ONG indépendante « Movimiento por la paz » (Mouvement pour la paix), la militante féministe Aïcha Ech-Chenna a avancé des chiffres effrayants au sujet des nouveaux-nés abandonnés au Maroc. D’après la militante, 50.000 enfants sont abandonnés chaque année, et en moyenne 24 bébés sont jetés à la poubelle par jour.

« Le Maroc veut tout, c’est pourquoi nous vivons dans la schizophrénie. La réalité est que 50.000 enfants sont abandonnés chaque année. Par ailleurs, en moyenne 24 bébés sont jetés à la poubelle par jour. ll n’y a pas de nombre officiel de mères célibataires, mais il y a 10 ans, ils étaient déjà plus d’un demi-million », a déclaré la présidente de l’association Solidarité féminine créée en 1985. Des propos relayés par le média espagnol Mujerhoy et repérés par le site h24info.

Aïcha Ech-Chenna a reçu l’Opus Prize (prix humanitaire) aux États-Unis en 2009, le titre de chevalier de la Légion d’honneur en France en 2013, ainsi qu’un prix de la Banque mondiale en 2015. Son association pionnière enregistre actuellement 7.000 mères célibataires, une équipe pluridisciplinaire de 35 personnes et possède des antennes à Marrakech, Fès et Tanger, rappelle h24info.

courrierdurif.com

Yann Merkado

Liberté, remigration et occidentalisme. Port d'arme, natalité et féminisme blanc. Ma philosophie : Very Few Lives Matter Suivez-moi sur Telegram