🇳🇿 Attentat anti-islam en Nouvelle-Zélande : au moins 49 morts dans des mosquées

👉Rejoignez les Suavéliens de votre région sur le forum Oppidum👈

Les sociétés multiculturelles engendrent inévitablement des violences interculturelles. L’utopie du vivre ensemble s’effondre à chaque attentat. — Y.M

Mise à jour du 15 mars à 10h  : 49 morts

Au moins quarante personnes ont été tuées et une vingtaine grièvement blessées, vendredi 15 mars, lors d’une attaque terroriste contre deux mosquées de la ville néo-zélandaise de Christchurch, selon un bilan officiel. « Il est clair qu’on ne peut que décrire cela comme une attaque terroriste, a déclaré la première ministre Jacinda Ardern. Pour ce que nous en savons, [l’attaque] semble avoir été bien planifiée. »

Un tireur, dans l’une des mosquées, était un Australien, a annoncé le premier ministre, Scott Morrison, qui a évoqué un « terroriste extrémiste de droite, violent ». Le nombre exact d’assaillants n’est pas connu, mais Mme Arden a déclaré que trois hommes étaient en garde à vue. Ils font partie des milieux extrémistes, mais ne faisaient l’objet d’aucune surveillance, selon la police.

L’état d’alerte a été relevé à son niveau maximum en Nouvelle-Zélande. La première ministre néo-zélandaise a parlé d’une des journées « les plus sombres » de l’histoire du pays.

Le Monde

De nombreux fidèles dans les mosquées

L’attaque méthodique contre les deux mosquées a eu lieu à l’heure de la prière. Au moment de la fusillade, la mosquée Al-Noor, sur Deans Avenue, était remplie de fidèles, dont les membres de l’équipe nationale de cricket du Bangladesh. Ceux-ci sont ressortis indemnes. Un témoin a raconté au site Internet d’information Stuff qu’il était en train d’y prier quand il a entendu des tirs. En prenant la fuite, il a vu sa femme morte devant l’édifice religieux. Un autre homme a dit avoir vu des enfants se faire abattre. « J’avais des corps partout sur moi. »

Selon un porte-parole de l’équipe de cricket du Bangladesh, un sport extrêmement populaire dans ce pays, aucun des joueurs venus jouer un match en Nouvelle-Zélande n’a été blessé. « Ils sont en sécurité. Mais ils sont en état de choc. Nous avons demandé à l’équipe de rester confinée dans son hôtel », a-t-il dit à l’AFP.

Source : Le Monde

 

 

Yann Merkado

Liberté, remigration et occidentalisme. Dénonce la haine endémique des blancs et des femmes. Censuré de youtube en 3h, je diffuserai mes vidéos sur mon blog !