Attaques à la hache et agressions sexuelles : les migrants terrorisent les piscines allemandes

Pendant plusieurs semaines, l’Europe de l’Ouest a souffert d’une vague de chaleur record. Normalement, cela signifierait plus de personnes visitant les piscines extérieures. Cependant, en Allemagne, après de nombreux incidents avec des migrants, beaucoup d’Allemands ne vont tout simplement pas risquer d’aller à la piscine, rapporte le tabloïd BILD.

Mercredi dernier, un violent combat a commencé dans une piscine de Magdebourg entre des groupes de Croates et d’Afghans.

Une fillette croate de 17 ans aurait été éclaboussée plusieurs fois avec de l’eau par les Afghans. En conséquence, elle a poussé le garçon afghan à terre, après quoi une bataille verbale s’est ensuivie dans laquelle ses frères sont intervenus. Il en est résulté une bagarre entre les deux groupes, au cours de laquelle l’un des attaquants a même perdu une hache en l’utilisant. La police a ouvert une enquête préliminaire sur les lésions corporelles graves.

Tard mercredi vers 17h, un conflit dans le Nordpark d’Erfurt s’est intensifié et un Allemand de 23 ans a été attaqué avec une arme inconnue par un jeune de 20 ans de nationalité turque. L’homme a été arrêté par un agent de sécurité qui est intervenu.

La police signale qu’une arme a été utilisée pendant la dispute, entraînant des blessures mineures des deux hommes. On dit que le jeune homme de 20 ans a vaporisé du gaz poivré.

A Chemnitz, plusieurs garçons syriens ont agressé sexuellement deux jeunes filles allemandes de 12 ans dans la piscine locale jeudi. Les fillettes ont couru voir le sauveteur, qui a appelé la police. Deux jeunes (12 et 14 ans) ont été attrapés par les policiers et remis à leurs parents.

Le même jour, dans une piscine de Melle, une quarantaine de personnes issues de l’immigration se sont affrontées, selon le porte-parole de la police, Peter Kleinfeld. Les visiteurs de la piscine craignaient que la situation ne dégénère et qu’un membre du personnel appelle la police.

En conséquence, la présence policière sera renforcée à la piscine, a annoncé Peter Kleinfeld. D’autres pools ont annoncé qu’ils augmenteraient également leur sécurité.

À la piscine de Chemnitz, où les deux filles allemandes ont été agressées sexuellement, le personnel de sécurité commencera à patrouiller dans la région, surtout les jours de grande affluence. Il y a quelques semaines, il y a eu un autre incident avec des « étrangers qui pelotaient des filles et attaquaient des gens ».

Source : VoE

Yann Merkado

Liberté, remigration et occidentalisme. Port d'arme, natalité et féminisme blanc. Ma philosophie : Very Few Lives Matter Suivez-moi sur Telegram