🇬🇧 Après le Brexit, Boris Johnson assure que le Royaume-Uni sera plus ouvert aux migrants africains

Quitter l’Europe pour faire venir l’Afrique. Le Premier ministre britannique Boris Johnson a assurĂ© aux dirigeants africains venus Ă  Londres pour une confĂ©rence sur les investissements que le Royaume-Uni serait plus ouvert aux migrants du continent africain après le Brexit.

Devant un parterre de chefs d’Etat, parmi lesquels le prĂ©sident Ă©gyptien Abdel Fattah al-Sissi et le dirigeant kenyan Uhuru Kenyatta, le chef du gouvernement britannique a affichĂ© sa volontĂ© de faire du Royaume-Uni un “investisseur de choix” en Afrique.

Il a soulignĂ© que la sortie du Royaume-Uni de l’Union europĂ©enne Ă  la fin du mois marquerait la fin du traitement de faveur des migrants europĂ©ens.  “Notre système (migratoire) devient plus juste et Ă©quitable entre nos amis et partenaires du monde entier et traite les gens de la mĂŞme manière, d’oĂą qu’ils viennent”, a-t-il dĂ©clarĂ©.
“En faisant passer les gens avant leur passeport, nous serons en mesure d’attirer les meilleurs talents”, a-t-il ajoutĂ©.

OrganisĂ© Ă  moins de deux semaines de la sortie du Royaume-Uni de l’Union europĂ©enne, ce sommet Royaume-Uni-Afrique doit se traduire par des annonces d’accords commerciaux entre entreprises britannique et du continent africain pour 6,5 milliards de livres sterling (7,6 milliards d’euros).

France 3 RĂ©gions

Yann Merkado

Liberté, remigration et occidentalisme. Port d'arme, natalité et féminisme blanc. Ma philosophie : Very Few Lives Matter Suivez-moi sur Telegram