🇨🇭 À la cathédrale de Fribourg, un prêtre pédophile remplacé par un gay exhib homophobe

Miserere nostri. Tremblement de terre au diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg. Le curé fraîchement nommé à la tête de la cathédrale Saint-Nicolas n’entrera finalement pas en fonction. L’homme avait été choisi pour remplacer l’abbé Frochaux, qui a démissionné après des accusations d’abus sexuels sur mineur le mois dernier. «L’Illustré» révélait mercredi que l’élu menait en fait une double vie en cherchant des conquêtes sans lendemain sur un site de rencontres homosexuel. Le tout avec des photos de lui nu et à visage découvert, jusqu’à très récemment.

Originaire de Domdidier (FR), le chanoine Ă©tait connu pour ses positions dures sur l’homosexualitĂ© (ndlr : on n’en doute pas !). «Ma prĂ©sence sur ce site et les rencontres qui en ont dĂ©coulĂ© ne sont pas compatibles avec mon engagement, a rĂ©pondu celui qui n’officiera finalement pas Ă  Fribourg. Je me suis perdu. J’ai voulu arrĂŞter, vraiment. Je n’en ai pas eu la force.» InterrogĂ©, l’évĂŞque Charles Morerod s’est dit «étonné» par ces rĂ©vĂ©lations. Il invite l’abbĂ© concernĂ© Ă  se faire accompagner psychologiquement mais n’entend pas engager des dĂ©tectives pour traquer les prĂŞtres homosexuels. «La tolĂ©rance zĂ©ro porte sur ce qui est pĂ©nal», a-t-il rappelĂ©.

20min.ch

Yann Merkado

Liberté, remigration et occidentalisme. Port d'arme, natalité et féminisme blanc. Ma philosophie : Very Few Lives Matter Suivez-moi sur Telegram