🇫🇷 6,5 millions d’euros en 2018 pour les 450 faux mineurs sur 600 hébergés dans le Puy-de-Dôme

«Ce budget a littéralement explosé puisqu’on sera à à la fin de l’année», précise Alexandre Pourchon.

«Je suis par ailleurs tout à fait favorable au dispositif « Tiers digne de confiance » ou au « parrainage de majeurs » dont je fais la promotion depuis trois ans. Je préfère de loin que les jeunes soit dans des familles c’est plus sécurisant pour le jeune et moins coûteux pour la collectivité», dit-il.

Mais le fond du problème est ailleurs. «Il y a trois ans nous avions 60 mineurs isolés, aujourd’hui nous sommes à plus de 600 jeunes migrants dont 25% seulement sont effectivement des mineurs. Nous sommes en train de revoir le processus d’évaluation ( et d’hébergement) afin que la minorité soit établie sous quinze jours et non pas au bout de plusieurs semaines voire des mois. Le Département a la volonté d’être exemplaire dans la prise en charge des mineurs et le sera mais c’est à l’Etat de s’occuper des jeunes majeurs», explique encore Alexandre Pourchon.

Source : lamontagne.fr

Yann Merkado

Liberté, remigration et occidentalisme. Port d'arme, natalité et féminisme blanc. Ma philosophie : Very Few Lives Matter Suivez-moi sur Telegram